Qui suis-je ?

La quarantaine, maman d’un petit garçon, installée en région toulousaine depuis une dizaine d’années, aimant voyager en prenant le temps, je me suis rapidement sentie concernée par les questions environnementales. Or imaginer qu’un jour mon enfant ne pourrait plus voir d’animaux dans leur milieu naturel, de forêts primaires ni même de coraux sous couvert d’une économie irraisonnée m’attriste.

A 40 ans passés, je me suis dit qu’il était temps que j’agisse à mon niveau – aussi minime soit-il – pour être en phase avec mes idées.

Plutôt anti-gaspillage et pas vraiment en phase avec la société de consommation telle qu’elle existe, je souhaitais trouver une activité dans l’économie circulaire qui soit une alternative à la consommation traditionnelle.

L’idée d’exercer cette activité dans l’habillement s’est imposée d’elle-même. En effet, issue d’une famille de chapelier-modiste férue de mode, j’aime créer, coudre, travailler de belles étoffes. Alors, après avoir réalisé que les tenues chics s’entassent dans les placards des unes et des autres l’occasion passée, je me suis dit qu’il serait intéressant de leur donner une 2ème vie en les partageant !

Les tenues présentées sont donc issues de gardes-robe personnelles dont les propriétaires ne veulent pas se séparer définitivement, attachés aux souvenirs qu’elles leur remémorent.

Et pour finir, une petite explication sur le nom : nous avons tous un côté caméléon, parfois en mode décontracté ou bien sophistiqué, tout dépend de notre humeur, de nos besoins. Et ce trait de caractère peut aller plus loin lorsque les vacances sont l’occasion de laisser de côté sa vie professionnelle conformiste pour partir en mission de volontariat à l’autre bout de la planète.